Justin E. Bell a annoncé sur Twitter qu’il quittait Obsidian Entertainment après 11 ans de service. Il a travaillé en tant que concepteur sonore sur Fallout: New Vegas alors qu’il était le compositeur de The Outer Worlds et Pillars of Eternity.

Il a dit, « Grande annonce. Aujourd’hui est mon dernier jour avec Obsidian. Merci pour ces 11 années. Je serai toujours reconnaissant pour tout ! Alors, quelle est la prochaine étape ? Restez à l’écoute les amis. J’ai hâte de vous en dire plus. »

On ne sait pas ce qui attend sa carrière, mais quoi qu’il en soit, beaucoup ont sauté sur les commentaires pour célébrer son temps avec l’entreprise. Felix de The Outer Worlds, exprimé par Jonathan Silver, a déclaré: « Joyeux voyage à vous, Justin! Ce fut un plaisir de travailler avec vous. J’ai hâte de voir (ou d’entendre) ce que vous allez aborder ensuite! »

Le directeur de la communication, Mikey Dowling, a déclaré : « Ça a été un sacré voyage, frère ! J’ai hâte de voir ce que tu vas faire ensuite. » Pendant ce temps, le responsable de la communauté Aarik Viet Dorobiala a ajouté : « Ce ne sera pas pareil sans toi. Je te souhaite tout le meilleur Justin ! »

Jason E. Bell a obtenu son premier crédit de compositeur en 2010 avec Fallout: New Vegas avant de décrocher Pillars of Eternity avec Obsidian une fois de plus en 2015. Il a également composé Tyranny, Pathfinder Adventures, Pillars of Eternity 2 et Grounded. Ce dernier est un jeu de survie en direct toujours pris en charge dans lequel vous incarnez un enfant rétréci de la taille d’une fourmi qui doit se débrouiller dans un jardin.

Bell a commencé comme monteur d’effets sonores sur The Simian Line et Little Heroes 2 en 2000. Il a ensuite travaillé comme concepteur sonore pour The Saboteur en 2009, un jeu EA où vous incarnez Sean, un pilote de course irlandais pendant la résistance française en Seconde Guerre mondiale. Il a même aidé en tant que directeur audio sur South Park: The Stick of Truth chez Ubisoft. Où qu’il atterrisse ensuite, si les paroles aimables de son collègue ont quelque chose à voir, ils auront de la chance de l’avoir.