Un groupe de hackers prétend avoir mis la main sur le code source du CDPR volé plus tôt cette année et a l’intention de le mettre à la disposition de tous ceux qui le souhaitent.

Les problèmes Cyberpunk de CD Projekt Red sont allés de mal en pis plus tôt cette année lorsque les serveurs du studio ont été piratés et qu’un code source assez précieux a été volé. Les pirates informatiques responsables de la cyberattaque ont réussi à s’en tirer avec le code source de Cyberpunk 2077, The Witcher 3 et d’autres titres majeurs du CDPR.

Le code a été mis en vente via un forum de langue russe. Cependant, en février, ses vendeurs ont révélé qu’ils avaient reçu une offre satisfaisante d’un enchérisseur inconnu avec la stipulation supplémentaire que les pirates informatiques d’origine ne pouvaient pas partager le code en ligne avec quelqu’un d’autre. Tel que rapporté par DataBreaches, quelque chose semble avoir changé, car le code de Cyberpunk, The Witcher et d’autres titres est peut-être sur le point d’être mis en ligne après tout.

via CDPR

Les pirates informatiques sont revenus avec un nouveau site Web, et le premier ordre du jour semble être de mettre tout ce code source volé à la disposition du public. Il n’y a pas d’enchère en place cette fois-ci, et le code sera disponible pour tous ceux qui le souhaitent. Le plan semble être que le code sera ajouté aux archives, et toute personne disposée à faire un don d’au moins 10 000 $ recevra les mots de passe de cette archive.

En plus de Cyberpunk et The Witcher 3, le groupe prétend également avoir le code source de Thronebreaker et The Witcher 3 RTX, une version inédite du jeu avec lancer de rayons. En guise de geste de bonne volonté et pour prouver que c’est sérieux, le groupe a déjà publié des SDK à qui le veut, aucun don ni mot de passe nécessaire.

Les pirates se sont également enfuis avec des rapports d’entreprise et des documents RH lors de l’attaque initiale, mais ont déclaré qu’ils ne seraient pas divulgués publiquement. Si tout ce qui précède s’avère vrai et que les fuites sont réelles, cela sera évidemment préjudiciable à CDPR et à ses jeux les plus vendus. Bien qu’il n’ait que six mois, Cyberpunk a déjà connu un début de vie incroyablement troublé. Le jeu a coûté au CDPR plus de 50 millions de dollars de remboursements et rien n’indique toujours quand Sony l’accueillera à nouveau sur le PS Store.

Source : VG247